Foire aux questions

1- Quels sont les aménagements prévus pour les mobilités douces ?

Le projet d’aménagement forestier de la Plaine de Pierrelaye Bessancourt prévoit la création d’un réseau de chemins multi randonnées (piétons, cyclistes et cavaliers) de 90km, dont 60km sont déjà existants et seront requalifiés.
De nouveaux chemins seront également créés le long des routes (sans accotements) qui traversent actuellement le site : RD191 de Bessancourt à Pierrelaye, chemin des Bœufs et chemin du Parc pour assurer des continuités avec les itinéraires de randonnée en accompagnement des voies existantes. Il est prévu d’aménager le long des routes des chemins permettant des circulations douces sécurisées.
L’ensemble des chemins dans le périmètre de la forêt sera constitué soit d’un revêtement stabilisé, soit du terrain naturel aplanit. La requalification des chemins traversant la Plaine, favorisera les déplacements mode doux entre les quatre points cardinaux de la Plaine.

2- Qui finance le projet ? Envisagez-vous de compléter les sources de financement par une campagne de financement participatif ?

Le financement du projet est assuré par les partenaires du projet, en premier lieu les collectivités territoriales membres du SMAPP, ainsi que le Syndicat Interdépartemental d’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP), l’Agence de l’Eau Seine Normandie et d’autres partenaires au titre des compensations écologiques.
L’appel à un financement participatif ainsi que le mécénat sont envisagés pour associer au projet les particuliers et les entreprises qui le souhaiteraient et leur permettre de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. Ils seront mis en œuvre lorsque les procédures administratives nécessaires à la réalisation du projet seront achevées.

3- Où vont être relogées les personnes qui vivent dans la plaine de Pierrelaye-Bessancourt ?

Le Smapp en tant que Maitre d’ouvrage d’une opération d’aménagement a une obligation de relogement de tous les occupants de locaux à usage d’habitation définis par l’article L 521-1 du code de la Construction et de l’habitation:
– Le titulaire d’un droit réel conférant l’usage,
– Le locataire,
– Le sous-locataire,
– L’occupant de bonne foi des locaux à usage d’habitation et de locaux d’hébergement constituant son habitation principale.
Concernant les gens du voyage, le SMAPP a prévu de mettre en œuvre une démarche spécifique pour procéder aux relogements et accompagner les familles dans leurs démarches et leur intégration dans leurs nouveaux lieux de vie afin de réduire les impacts sociaux.

Le Smapp a prévu de réserver au sein de son périmètre 3 sites totalisant une surface de 3,3 ha pour contribuer au relogement des familles recensées.
Les relogements seront opérés, selon les besoins des familles et les capacités des collectivités territoriales concernées, en tenant compte du profil social des familles, de leurs niveaux de ressources, de leur statut d’occupation et des situations des contentieux en cours.

4- Est-il envisagé d’associer les citoyens et les associations au projet ?

Les citoyens et associations ont été invités à participer, dans le cadre des précédentes concertations et ateliers, aux réflexions pour la construction du projet d’aménagement forestier de la Plaine de Pierrelaye Bessancourt. En outre, une phase de consultation du public a eu lieu du 5 juin au 5 juillet 2019 à l’occasion de l’enquête publique dans le cadre de la déclaration d’utilité publique.
Par la suite, en phase plus opérationnelle, le SMAPP sera amené à travailler plus étroitement avec les associations pouvant être concernées par le projet.
Enfin, les réunions du comité syndical, organe délibérant du SMAPP, sont ouvertes au public.

5- A quelle échéance la future forêt sera accessible au public ?

Ce projet d’aménagement forestier est un projet de temps long dont la réalisation prendra entre huit et dix ans environ. Vingt à trente années devront s’écouler entre la plantation des petits plants et l’émergence d’une forêt mature. Toutefois, la Plaine et la forêt en devenir resteront accessibles durant les phases de chantier et de pousse.
Les chemins existants sont maintenus ouverts au public et seront requalifiés au fur et à mesure de l’avancée des plantations. Quelques tronçons pourraient toutefois être fermés durant certaines périodes pour protéger les nouvelles plantations.
En outre, le SMAPP souhaite organiser des ateliers pédagogiques (promenades commentées, sorties scolaires, …) durant ces années de transition afin d’animer le territoire et favoriser sa réappropriation par les habitants.