Sécuriser la Plaine et ses habitants

Actuellement la Plaine subit de multiples dégradations : dépôts sauvages, pollution des sols, occupations illégales. Ces dégradations engendrent des risques sanitaires et environnementaux non négligeables, notamment pour les populations vivant sur la Plaine. Le projet d’aménagement forestier porté par le SMAPP apporte plusieurs réponses à ces questions.

Tout d’abord, le SMAPP procédera au nettoyage et à la sécurisation de la Plaine pour assainir et préparer les terrains à la plantation de la future forêt. Une signalétique adaptée ainsi que des restrictions d’usages et d’accès seront mises en place. Les zones concentrant le plus de polluants seront rendues inaccessibles au public par la pause de grillage ou la plantation d’épineux créant une barrière naturelle. Ces zones seront valorisées en réserves écologiques. La cueillette et la chasse seront interdites afin d’éviter l’ingestion d’aliments contaminés. En parallèle, des actions de chaulage seront menées tous les dix ans, pour limiter l’acidification des sols pouvant être la cause d’un relargage des polluants et les risques de contamination des nappes phréatiques.

Le projet d’aménagement forestier proposera trois sites de relocalisation pour les populations non sédentaires installées illégalement sur la Plaine. Ces derniers, en accord avec les communes, ont été identifiés aux franges de la future forêt dans des zones urbanisables bien intégrées dans la ville.  Ils représentent une capacité totale de 5 hectares. Ces sites offriront de meilleures conditions d’habitation à une partie de ces familles. Des solutions de relogement dans le parc social seront également proposées. Une Maitrise d’Œuvre Urbaine et Sociale (MOUS), pilotée par la communauté d’agglomération du Val Parisis, a été lancée en fin d’année 2017. Cette démarche permettra de mieux connaitre les différentes populations en présence sur la Plaine pour trouver des solutions adaptées à chacune des situations. En parallèle, une cellule opérationnelle sera  mise en place, en partenariat avec les services de l’Etat dans le cadre du Contrat d’Intérêt National, pour suivre les contentieux. La gestion de la Plaine permettra d’empêcher l’installation illégale de nouveaux campements.

Le projet d’aménagement forestier sera porteur d’une nouvelle image positive pour ce territoire et limitera durablement les dégradations à l’œuvre sur la Plaine.